EMK

Stella

Stella Eissner.jpg

2017-2020

Avant EMK : toute juste de retour de Paris, toute frais du bénévolat.

Après EMK : plus riche par beaucoup de connaissances et un peu de français. Étudiante en master à Hambourg.

 

Période weimarienne


Mon temps passé à Weimar 
: un an et demi au total.

Ce que j'ai fait à Weimar : Bavarder, faire la fête, danser, apprendre. J'ai appris à aimer la bibliothèque Anna Amalia pour ma thèse de licence.

Mon moment d'illumination : les petites villes ont une magie qui leur est propre.

Je m'en souviendrai : les fêtes de la forêt, les noix de cannelle et les discussions animées sur Dieu et le monde.

Période lyonnaise


Mon temps passé à Lyon 
: 1,5 an.

Ce que j'ai fait à Lyon : j'ai perdu beaucoup de temps sur les chemins, mais j’ai gagné aussi beaucoup de connaissances sur toutes sortes de podcasts. Des courses hebdomadaires au marché de la Saône, de longues promenades sur les quais, des crémaillères dans des maisons anciennes et très neuves.

Je m'en souviendrai : Les lumières. Le peuple. Saussure & Bourdieu.

 

Et encore


Là où j'ai encore été
 : À Berlin et Dresde en tant que stagiaire.

À l'université, je me suis surtout plongée dans : Art et médiation culturelle, philosophie des médias, sociologie.

 

Avec le recul


Ce que j'ai appris
 : Pouvoir s'entendre partout.

Ce que j'ai remporté : La France comme lieu de nostalgie.

EMK était pour moi :  Une orientation dans le tourbillon des offres d'études.

Ce que je dis en tant qu'ancienne : Après un rat sur les quais, il y a toujours un pont scintillant 😊