EMK

Une rencontre annuelle 2020 pas comme les autres

28.12.2020 Anna Stöckbauer & Christina Genet

Récit de Anna Stöckbauer & Christina Genet

Photos : Jasmin Domke

 

Rencontre en présentiel, rencontre en ligne, rencontre en présentiel, rencontre en ligne… L’organisation de notre rendez-vous annuel EMK n’a évidemment pas été épargnée par la pandémie du Covid-19. Voici une petite rétrospective.

 

Après la rencontre, c’est avant la rencontre : chaque année la même devise nous accompagne. Du moins c’est ce qu’on pensait. Après la réussite de la rencontre 2019 à Lille, il était déjà l’heure de s’attaquer à la planification 2020. Cette édition devait une nouvelle fois se tenir en Allemagne, cette fois à Leipzig. Une date fut rapidement choisie : fin juin 2020. Sujet de discussion récurrent lors de nos visios d’organisation, il nous a fallu suivre de près l’évolution de la situation sanitaire. Nous nous sommes par conséquent tout aussi rapidement rendu.e.s à l’évidence que notre rencontre 2020 ne pourrait finalement pas avoir lieu en juin. Nous avons alors pris la décision de la décaler en novembre. Après tous ces va-et-vient, nous étions de nouveau optimistes et confiant.e.s que tout puisse se dérouler comme prévu. Mais la situation rechuta de plus belle, et lors d’une nouvelle visio d’organisation, il était évident pour nous tou.te.s qu’une rencontre en présentiel n’était plus envisageable. Nous nous sommes alors empressé.e.s de concevoir une rencontre 100% virtuelle, forme sous laquelle elle a finalement bien eu lieu.

 

Pour que notre programme puisse se dérouler en ligne, il nous a bien sûr fallu adapter un certain nombre de choses. Nous avons notamment pris la décision de réduire l’édition 2020 à deux jours : le 7 et le 8 novembre derniers. Pour briser la glace dès le début, nous tenions à laisser le temps à chaque participant.e de se présenter – une variante un peu plus originale sous la devise « montre-moi tes clés, et je te dirai qui tu es ». Il était ensuite temps que les nouvelles et nouveaux comme les habitué.e.s aient l’occasion d’apprendre à se connaître un peu mieux malgré la barrière de l’écran. Les salles de discussions virtuelles de Zoom (les fameux breakout rooms) se sont avérées être une bonne alternative pour réaliser des sessions de networking en ligne. Après une courte pause de midi, nous en arrivions enfin au travail associatif. Beaucoup de questions et de nouveaux horizons devaient être explorés : avec quelles nouvelles initiatives peut-on continuer à animer l’association ? Et comment peut-elle favoriser la mise en relation des ancien.ne.s étudiant.e.s EMK au sein de leur vie professionnelle des années après la fin de leurs études ? Nous avons tenté de répondre à ces questions au sein de trois petits groupes de discussion portant sur la communication, la rencontre annuelle et la mise en réseau. Le lendemain, la rencontre s’est poursuivie avec un atelier sur les podcasts multilingues. Pour finir, il nous restait plus qu’à présenter les résultats des différentes sessions de travail associatif, avant d’élire notre nouveau bureau. Après une semaine d’élections intenses aux couleurs américaines, notre rencontre se termina avec tout autant de suspense, avant que les nouveaux visages de notre bureau associatif 2020/21 soient enfin connus.

 

Avec du recul, la première rencontre EMK virtuelle a été une expérience enrichissante pour nous tou.te.s. Malgré une organisation compliquée et mis à part quelques points critiques plutôt secondaires, nous avons été très agréablement surpris.e.s. Nous avons bien sûr consciences qu’une rencontre en ligne ne remplace pas des interactions réelles. Mais nous avons également constaté que cette formule inédite a pu être l’occasion de donner un nouvel élan à notre vie associative :  un certain nombre de nouvelles initiatives pourraient voir le jour dès début 2021…